arnaud thomasson

expertise

cigares


Expert objets du cigare et cigares vintage

Un jarre en faïence Partagas, une des grandes marques de cigares produits à La Havane.

Le cigare, il est è lui-même "l'objet" de tous les moments, du désir et de la passion. Sa compagnie reste la plus agréable parmi nos moments écoulés. "Un bon cigare d'Outre-mer ferme les portes de la vulgarité de ce monde" disait Franz Liszt, cette échappée d'isolement et de bien-être inconscient fait partie de l'esprit du fumeur de cigare, de son environnement. Tel un laudanum, il élève l'esprit jusqu'au réveil des sens. Toutes ces inspirations, cet univers littéraire et de chaleurs troubles ont délivré une multitude de supports et d'accessoires.

Possédant un langage, un esprit, des règles, le monde havanophile est une culture, il possède une histoire bien imprégnée, comme une fumée, elle se sent mais ne se voit pas.

Les Tainos brûlaient en bouche des rouleaux dénommés tabacos, un mot qui signifie cigare encore è Cuba. Les espagnols sont les premiers è mettre au point, dans leur manufacture de Séville, è la fin du XVIIème siècle le cigare "moderne" tel que nous le connaissons : un roulage de tabac séché et traité composé de trois parties (tripe, cape et sous-cape). La péninsule ibérique reste aujourd'hui le berceau de la culture havanophile en Europe.

La France et l'Angleterre vont, après la levée du blocus continental sous la Restauration, découvrir les joies du cigare (certains seront appelés des "Londrès". La haute bourgeoisie, les "Incroyables" (dandys de l'époque) et le monde littéraire va consommer des segars.

Stendhal tranchera l'orthographe définitive dans la Chartreuse de Parme "Fabrice fit la revue de ses poches, déchira tous les papiers et garda exactement que son mouchoir et sa boîte è cigare".

L'âge d'or du cigare va débuter avec le second Empire; l'industrialisation et la croissance économique va développer tout un commerce de produits liés au tabac et au cigare. La France consomme en 1873 neuf cent vingt-cinq millions de vitoles, elles n'en consument que le tiers aujourd'hui. Avant l'arrivée de la cigarette, le cigare et la pipe restaient dominant jusqu'è la seconde guerre mondiale.

Tout le plaisir du fumeur réside dans son environnement d'accessoires, son briquet, son cendrier, sa cave, son environnement ; tous ces éléments qui lui permettent d'exécuter son protocole, son esprit, sa personnalité.

Ayant réalisé trois expositions (Paris, Londres, Bruxelles) et inventorié la plus belle collection du monde sur ce thème (la collection Jucker), mon parcours m'a apporté un savoir exceptionnel sur la production cubaine et européenne de cet univers.

les cigares vintage : un trésor insoupçonné


Expert cigares vintage ancients Partagas Cohiba Davidoff Henry Clay

Un trésor roulant, une livraison de cigares Partagas, La Havane, Cuba. Même vieux, un havane ancien peut avoir de la valeur pour le collectionneur de cigares.

Nombreux sont les cigares, sommeillant telles de belles endormies, dans un tiroirs ou un placard familial, mais vous possédez peut-être un trésor! Très souvent, une mauvaise connaissance sur ce sujet leur offre une fin peu enviable.

En effet, tel le vin, les havanes peuvent se conserver très longtemps et dévoiler des arômes convoités chez des amateurs avertis du monde entier. Marques disparues (Davidoff cubains, Henry Clay...), modules introuvables, de nombreuses références sont recherchées sur le marché. Bien entendu, leurs états, leurs tailles ainsi que de nombreux paramètres bio-chimiques, bouquet, conservation déterminent leur valeur.

Bien évidemment, la majorité des cigares roulés en Europe n'ont qu'une faible valeur, car leur composition ne comprend que peu de tabac cubain. Néanmoins, certains peuvent avoir un intérêt historique.

Aussi, n'hésitez pas à me soumettre vos découvertes !

prendre rendez-vous


Arnaud Thomasson ne reçoit que sur rendez-vous. Les horaires de prise de rendez-vous sont du Lundi au Samedi, de 14 à 19h; au 6 rue Jacob, 75006 Paris.
Pour envoyer un message et prendre rendez-vous, merci de cliquer sur le lien ci-dessous, ou à arnaud.thomasson@gmail.com


contact


Envoyer un message

© Arnaud Thomasson - Expert FNEPSA objets d'art et tabacologie - opium - erotica - réparation de briquets - pipes et cannes de collection. - Mentions légales.